Quel crédit pour se faire une piscine ?

Quel crédit pour se faire une piscine ?

Vous souhaitez faire installer une piscine et vous vous interrogez quant au mode de financement ? À défaut d'une épargne, prenez le temps d'enquêter sur l'intérêt pratiqué par les établissements de crédit .

Les financements possibles pour une piscine

La première source de financement pour une piscine reste le paiement au comptant ou l'épargne. Si vous disposez d'argent liquide, pourquoi ne pas l'investir directement, au lieu de payer l'intérêt d'une banque ? À cet effet, sachez que vous pouvez épargner sur un compte épargne logement (CEL), pour envisager la construction d'une piscine. Cependant, ce compte épargne nécessite une durée minimale d'épargne d'au moins 18 mois. Enfin, sachez que la rémunération du CEL est de 1,25 % et que le montant des dépôts est plafonné à 15 300 €.

Hormis cette possibilité, vous pouvez aussi envisager la souscription d'un crédit. Le type de prêt auquel vous allez souscrire dépendra alors du montant dont vous avez besoin. Ainsi, si vous devez emprunter jusqu'à 6 000 €, vous pouvez opter pour un crédit revolving sous forme de réserve d'argent. Si vous devez emprunter une somme plus importante, jusqu'à 20 000 €, choisissez plutôt le prêt personnel. Vous pouvez aussi vous tourner vers les constructeurs qui sont nombreux à proposer des facilités de paiement avec ou sans acompte.

Comment estimer le coût d'un crédit ?

Sachez que tout crédit a un coût dont il faut se méfier. Il est la différence entre le total des mensualités et le montant de l'emprunt, hors frais fixes. Pour le calculer, il faut tenir compte de quatre paramètres :

  • Le montant de l'emprunt
  • La durée de remboursement
  • Le taux d'intérêt
  • La fréquence des remboursements.

Ces données permettent d'établir le tableau d'amortissement, l'échéancier qui indique le montant dû à chaque échéance. Le tableau d'amortissement d'emprunt détaille la répartition du remboursement entre : le capital, les intérêts et les assurances. En cas d'emprunt à taux variable, il est impossible de l'établir. Outre le coût du crédit, le délai de remboursement est aussi à surveiller de près lorsqu'on emprunte à une banque. Une durée d'emprunt plus longue implique des mensualités réduites, mais un cumul d'intérêts plus important. Au final, le crédit pourrait vous revenir plus cher.

Commet obtenir l'intérêt le plus bas sur le marché ?

Pour un prêt de 20 ans, les taux pratiqués par les banques vont de 1,30 à 2,80 %, selon l'étude de l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL). Certes, la différence est de 1,30 point, mais la somme que cela engendre sur le long terme est non négligeable. Alors, pour obtenir le meilleur taux, il faut mettre toutes les chances de votre côté. La banque applique des grilles de taux immobiliers en fonction de votre profil emprunteur : âge, profession, niveau de revenus, la durée de l'emprunt, le montant d'apport, etc.

Ainsi, si vous cumulez les critères positifs, vous pouvez remporter le meilleur taux à coup sûr. Toutefois, la banque ne vous révèlera jamais cette grille de taux. Pour espérer un financement de 1,40 % sur 20 ans, il faut vous faire conseiller par un courtier chez Frédéric Hottinger. Le groupe bancaire Hottinguer est l'un des patrimoines d'une famille de banquier suisse. Il est contrôlé directement par les descendants, dont Frédéric Hottinger.